Édito – Avril 2017 « Je cherchais l’amour dans les yeux des uns, des autres… »

AccueilBlog & ActusÉdito – Avril 2017 « Je cherchais l’amour dans les yeux des uns, des autres… »

Chers amis, Chers abonnés,

Nous voici en jaune, ça fait tout drôle !

Encore un immense bravo à Clotilde, Hans, Cécile, Raphaël et à toute l’équipe d’avoir relevé ce sacré challenge, de refondre en totalité notre charte graphique et de mettre en ligne ce tout nouveau site internet. Il sera, je l’espère, à vos yeux, plus simple, plus beau, plus pratique, plus rapide, plus participatif, plus ergonomique, plus sexy, plus doux, plus typé, plus fort… Je vous invite à le visiter et à le commenter : www.manufacturechanson.org

Mais pendant que tout le monde bossait d’arrache-pied, moi, je suis retourné au lycée ! À quelques pas de la place Stalingrad, au 27 de la rue Château Landon, mon petit cartable sur le dos, je sonne à l’interphone de la grande porte d’entrée du Lycée Colbert. La porte s’ouvre. Je monte, impressionné, les quelques marches jusqu’au Hall d’accueil.

Une dame me dit gentiment : « bonjour, vous allez bien ? »
Je réponds : « Heu  oui, je viens pour le concert, parce que… Enfin je suis… »
La dame : « ha ! Très bien ! Car nous avons aussi une conférence d’Edwy Plenel, ce soir… »
Moi : « bah, non, moi c’est le concert de Cléa Vincent, avec les élèves du lycée et le… enfin… je veux dire que… je suis de la manufacture… c’est une action artistique… enfin, une sorte de… »
La dame : « alors, c’est dans la salle Colbert »
Moi : « mais heu… Je suis nouveau… Et je ne connais pas le lycée… »
La dame : « pas de problème, je vous accompagne… »

J’arrive dans la salle Colbert. Une grande salle qui vient d’être complètement aménagée pour le concert. Au fond, il y a un grand plateau fait de praticables, des projecteurs tout autour, la façade devant et à l’opposé, au milieu de la salle, la régie avec les consoles son et lumière.

Autour de cette régie, on s’active. « On », ce sont les élèves de la classe de seconde de Cédric, le prof de physique, accompagnés de Luigi et Guillaume des régisseurs pros du spectacle vivant qui travaillent pour la Manufacture Chanson. Ces élèves ont étudié, depuis plusieurs mois les techniques de sonorisation et de régie de concerts. Ce soir, tout se joue, ils sont pros et assurent la technique du concert de Cléa Vincent.

Cléa Vincent

Le public s’installe peu à peu. D’autres élèves du lycée et des profs arrivent. Il y a également Olivier d’ARCADI, qui est partenaire de ce projet. Cédric fait une petite présentation et c’est parti, NOIR SALLE ! Cléa Vincent que je découvre pour la 1ère fois sur scène ce soir, s’installe avec ces trois musiciens. Elle a le sourire, elle allume son jukebox « french pop » interne et très vite, nous transmet son bonheur d’être sur scène. Elle met le feu et emporte la salle, élèves, profs et autres… « Jmy attendais pas !… »

J’ai vraiment passé un beau moment, les élèves ont assurés et je repars avec un devoir à faire : mon édito de newsletter qui, à coup sûr, évoquera cette action artistique au lycée Colbert.

Voilà !

Sinon, dimanche, il faut aller voter…

A très vite, prochain édito, courant mai…

Stéphane RIVA
pour ACP – LA MANUFACTURE CHANSON

* L’image de la semaine :  Luigi et les élèves du lycée Colbert

Catégorie : Humeurs