Édito – novembre 2017 « Ma petite entreprise connaît pas la crise, s’expose au firmament… »

AccueilBlog & ActusÉdito – novembre 2017 « Ma petite entreprise connaît pas la crise, s’expose au firmament… »
Illustration actualité

Cher-e-s ami-e-s, Cher-e-s abonné-e-s,         

 

La cigale fourmi !

La cigale n’eut pas chanté tout l’été, trop occupée qu’elle fut à suivre les conseils avisés que les professionnels de l’accompagnement lui avaient donnés :

« Pour amasser mouches et vermisseaux et ne plus crier famine quand la bise sera revenue, vous devez désormais être artiste-entrepreneuse ! »

La cigale mit alors un beau costume et une cravate de chauffeur Uber puis passa tout son temps à définir une stratégie de développement de son projaiiiieeee, travailla sur sa démarche marketing, sur son identité visuelle. Elle mit en place un plan de communication puis développa son réseau professionnel, fit des plannings, des emailings, du booking, du phoning, du packaging, des brainstormings, des briefings, elle monta une holding, mais, comme Reiser l’aurait dit, « elle s’emmerding toujours autant !… »

Elle alla demander conseil à sa voisine que tout ceci amusait grandement. La fourmi se régalait, en effet, de voir cette pauvre cigale se démener d’arrache-pied à vouloir faire, toute seule, tous ces métiers, auxquels elle ne comprenait pas grand-chose.

Une fois terminé le temps chaud, la voix de la cigale s’était enrayée. Elle avait en tête, tant de chiffres, de courbes, de retroplanning, de numéros d’articles de loi, qu’elle ne sut même plus quoi, ni comment chanter.

La cigale était épuisée. Elle fit un burnout, prit 3 Xanax et alla se coucher fort aise…

Prochain édito, vers la mi-décembre…

 

Stéphane RIVA
pour la Manufacture Chanson

* L’image de l’édito : Jeudi Chanson Solidaire en partenariat avec l’Association Utopia 56

Catégorie : Humeurs
Partage FacebookPartage TwitterPartage Email