Édito – octobre 2019 « Il faut que tu respires et c’est pas rien de le dire… »

AccueilBlog & ActusÉdito – octobre 2019 « Il faut que tu respires et c’est pas rien de le dire… »
Illustration actualité

Chers abonné.e.s,

A défaut de recycler un de ses anciens éditos, Stéphane m’a passé la main pour pallier un manque d’inspiration automnale. Alors oui c’est l’automne, les feuilles qui tombent, il commence à faire fr… ah non pardon ! 25°C l’été est revenu !! Cette saison 2019/2020 est passée à une vitesse folle… bonnes vacances à tous !

Ah Stéphane me dit dans l’oreillette que nous ne sommes qu’en octobre, décidément ce dérèglement climatique nous fait perdre le Nord ! Alors on réfléchit un peu aux petits gestes que l’on peut faire pour essayer de limiter notre impact environnemental… On a même formé un groupe de réflexion sur le développement durable à la Manufacture Chanson ! Certain l’on déjà remarqué, nous avons choisi de retirer le distributeur de sucreries (pour les accros au sucre, pas de panique, Franprix est sur le trottoir d’en face !), nous prévoyons d’installer à la place une fontaine à eau afin de pouvoir boire sans gobelet et de pouvoir remplir sa gourde.

Un détecteur de gobelets a également été installé sur la machine à café ! Vous pouvez donc réutiliser votre gobelet ou utiliser un verre, un mug… bref vous pouvez réduire un peu plus nos déchets par ce petit geste. Des petits gestes il en faut plein, comme éteindre la lumière des toilettes après son passage (d’ailleurs nous sommes chez Enercoop depuis plusieurs années, un fournisseur 100% énergies renouvelables !) et penser à fermer le robinet, car oui nous n’avons pas de robinet à détecteur de mouvements ! Alors on se pose la question pendant nos réunions DD, doit-on en installer ? Oui on ferait des économies d’énergie… mais ça nous ferait aussi dépenser de l’argent pour remplacer quelque chose qui fonctionne parfaitement. Consommer à nouveau puis jeter toujours plus. Alors qu’il suffirait juste que les personnes fassent preuve de bon sens lorsqu’elles vont au petit coin…

Des idées, on en a plein, des moyens pour les mettre en place un peu moins, on se débrouille, on va dire que ça nous permet d’être inventifs… Il reste encore des tas de choses à trouver, à faire, à mettre en place, mais l’important c’est d’essayer, d’apporter sa pierre à l’édifice, enfin essayer de sauver ce qu’on peut de la planète ! Il faut bien commencer quelque part, moi j’ai commencé par acheter une gourde.

Prochain édito mi-novembre,

Allyssia LEGIERSKI-REICH
Pour la Manufacture Chanson

L’image du mois : Te Beïyo et Tristan ont présenté la chanson écrite et enregistrée par la classe UPE2A (non francophones)
du lycée Charles de Gaulle à la Sorbonne, sur invitation du Rectorat.

Catégorie : Humeurs
Partage FacebookPartage TwitterPartage Email