Édito – décembre 2018 « Je ne suis pas une fille triste, j’aime le vin et le pain frais… »

AccueilBlog & ActusÉdito – décembre 2018 « Je ne suis pas une fille triste, j’aime le vin et le pain frais… »
Illustration actualité

On ferme !

 

Cher.es ami.es, Cher.es abonné.es,

Il avait la carrure d’un athlète, c’était un géant, une force de la nature. Il a grandi dans le nord. Très jeune déjà, il protégeait les siens en s’engageant dans l’armée pour payer l’opération cardiaque de son père. Il est devenu capitaine et a parcouru le monde en se souciant de ces hommes au cœur des grands conflits du moment.

Puis il rencontre Luce, une jolie auteure-compositrice-interprète et comédienne qui a été Yoyo au cinéma, qui a écrit pour Patachou, Brigitte Bardot, Isabelle Aubret et qui a écumé tous les cabarets de la rive gauche. Bien sûr, Jean la prend sous son aile. Il devient son manager, son garde du corps, son secrétaire, son producteur, son protecteur et son mari aussi.

Au début des années 80, Christian Dente embarque Luce dans son idée folle de créer une « école de la chanson ». Très vite, Jean prend en charge toute la partie administrative et porte ce projet à bout de bras jusqu’en 2000. Il n’avait pas besoin de cours de chant, lui. Lorsque nous traînions le soir autour du bar, on l’entendait clamer de sa grosse voix grave : « On ferme !… ». C’était l’heure, ça ne rigolait pas…

Il y a quelque jours, Jean nous a quitté. Il avait 87 ans. Malade, il était alité depuis plus de 2 ans mais il est parti, cette nuit-là, apaisé. Il est parti mais il reste bien là dans nos cœurs. Au pied du grand chêne, il garde sa force intacte et continue à protéger Luce et chacun d’entre nous.

 

Salut Monsieur !

 

Bonnes fêtes à tous et à l’année prochaine.

 

Prochaine newsletter, courant janvier,
Stéphane Riva

L’image du mois : Luce & Jean

Catégorie : Humeurs
Partage FacebookPartage TwitterPartage Email