19/06/2019 - La Manufacture Chanson est partenaire des Résidences du CFPTS/CFA-SVA !

AccueilBlog & ActusLa Manufacture Chanson est partenaire des Résidences du CFPTS/CFA-SVA !
Illustration actualité

Les Résidences du CFPTS/CFA-SVA Mercredi 19 et jeudi 20 juin 2019 de 17h30 à 22h

Des techniciens invitent des artistes
…et si le spectacle, pour cette soirée, était aussi en coulisses ?

 

32 apprentis régisseurs
9 jours de résidence
6 propositions artistiques
3 scènes
et
de la danse, de la pop, de l’électro, de la vidéo,
de la poésie, de la bande dessinée, de la chanson, du rock, du folk…

 

Avec la rénovation des locaux du CFPTS et du CFASVA, devenus La Filière Centre National de Formation, Patrick Ferrier a souhaité offrir aux techniciens du spectacle, jeunes ou moins jeunes venant se former à Bagnolet, des espaces de formation modernes, confortables, adaptés aux besoins pédagogiques et aux réalités professionnelles. Résultat : de magnifiques locaux et des équipements performants à faire partager au plus grand nombre. Et c’est évidemment aussi aux artistes que La Filière souhaite s’ouvrir avant tout.

De là, ce projet de « Résidences », d’accueil de compagnie ou de groupes musicaux : une collaboration artistique en conditions professionnelles dans un lieu inhabituel. Depuis 2018, trois projets de Résidences ont ainsi eu lieu. Ces Résidences de Juin sont le quatrième opus.

Dans le cadre de ses formations de niveau III de régisseurs – plateau, lumière, son – le CFPTS propose aux apprenants des « mises en situation professionnelle », individuelles ou collectives, ayant pour objectif de les confronter à des situations d’accueil et/ou de création de projets artistiques ou événementiels. A l’issue de ces ateliers, les apprenants ont appris à évaluer les contraintes, les besoins techniques et humains, préparer et organiser le travail. Ils savent accompagner une équipe artistique et mettre en oeuvre les moyens et la régie des installations techniques.

Ici, les apprentis régisseurs du CFASVA, promo 19 accueillent six artistes durant neuf jours et se mettent à leur service pour monter leur scène et leur spectacle mais aussi pour les accompagner sur un bout de création, et leur proposer d’essayer de nouvelles choses, qui sait ?…Un projet qui ressemble aux ambitions affichées au CFASVA : riche, professionnalisant et dont le cadre est pédagogique et la finalité toujours artistique !

Des équipes techniques ont été constituées par les référents autour des 3 scènes (Le grand Plateau, le Théâtre et le plateau J.George de La Filière) ou autour des projets proposés par les artistes. Pour chaque équipe artistique, un apprenti par option (plateau, lumière, son) aura le rôle d’interface avec l’artiste et travaillera en équipe avec le régisseur général et le coordinateur du projet.

Télécharger le programme en PDF

Infos pratiques :

LES RÉSIDENCES du 19 et 20 juin 2019 au CFPTS
22 avenue de la République 93177 Bagnolet cedex

RÉSERVATIONS
Entrée gratuite mais réservation indispensable au 01 48 97 25 16 ou contact@cfpts.com

 

Site du CFPTS

Site du CFA-SVA


Les trente-deux apprentis régisseurs de spectacle promo 19 du CFASVA

 

Option Plateau

Elodie BIANCONI / Léa BRES / Jeanne BRUC / Nolwen DUQUESNOY / Cynthia GOMREE / Jean KUBISZYN / Ophélie LHERMITTE / Alexiane PEGEOT DELAFORGE / Augustin PESTEL / Chloé SALESSE

Option Lumière

Julien CHEVREUX / Marine DAVID / Savinien DE SAINT RIQUIER / Charlotte FEUILLETTE / Tristan GOMAS / Kevin LEBON / Thomas MARECHAL / Mehdi MAYMAT / Charlotte MOUSSIE / Emilie NGUYEN / Zoé ROBERT / Corentin THOMASSET

Option Son           

Pierre-Aimé BALLOT / Benjamin BILLAUX / Antoine BOUTILLIER / Baptiste COIN / Jérémy CZAICKI / Emile DENES / Baptiste GAUTHIER / Justine LARAIGNE / Eliot PAUL KISSEL / Garance PERACHON MONNIER

Encadrés par Manu Abate (plateau), Florent Bergerot (son) et Pascal Laajili (lumière)


Les artistes accueillis

 

  • Elise Roy / Compagnie BANG !
  • Benoît Poulain / Compagnie Du Grain à moudre
  • Erick Auguste et musiciens

Et trois artistes de La Manufacture Chanson

  • Mira Cétii
  • Florentin Fouch
  • Gabrielle Jeanselme

Régisseur général : Jean-Pierre Gégauff
Coordinateurs du projet : Bruno Viguier, Lisa Korsak
Coordinatrice pédagogique : Florence Leroy

 


Elise Roy – Compagnie BANG !
Hors Case (titre provisoire)

Seule-en-scène à la rencontre entre la danse, le théâtre et la bande dessinée

Au plateau D006 dit le Théâtre
Les mercredi 19 et jeudi 20 juin à 19h25

 

Distribution :
Elise Roy : danse, chorégraphie et conception
Edmond Baudoin : dessins
Bastien Nouri en complicité avec les apprentis du CFASVA : Musique, composition & montage son
Gabrielle Trévise en complicité avec les apprentis du CFASVA : création lumière
Rébecca Chaillon, Apolline Roy : regards extérieurs

Production : Compagnie Bang !
Musiciens : Bastien Nouri (saxophone), Julien Moneret (contrebasse), Adrien Legay (batterie) Construction décors : Sébastien Blanchard

Partenaires : La Ferme du Buisson – La Ménagerie de Verre – La Mairie de Bagnolet – La Filière CFPTS – Le Théâtre de la Girandole – La Maison Populaire de Montreuil

Quelques mots sur le projet :
HORS CASE est un spectacle qui allie danse et bande dessinée pour interroger la place et le rôle des cadres et des cases qui nous façonnent dans nos parcours de vie. Pour chercher une voie qui lui appartient, une jeune femme décide de revisiter son parcours et ses sensations passées : une histoire entre le réel, le fictionnel et le fantasmé. HORS CASE est donc l’histoire d’un voyage : celui d’un corps en mouvement à travers une mémoire dessinée. Une pièce en 4 tableaux qui chacun, explore un mode d’interaction entre la danse et la BD. A La Filière, Elise Roy va travailler le 4e tableau du spectacle « Flashback » qui interroge les chemins de construction et d’interprétation de la mémoire, ainsi que les différentes transitions entre les tableaux. Avec les apprentis régisseurs de La Filière Elise Roy souhaite travailler sur la manipulation des éléments scénographiques et les moyens de les faire apparaître et disparaître comme dans un rêve. Ils travailleront également la lumière et comment traiter l’interaction avec la vidéo. Comment montrer le passage entre la réalité et le rêve ? Comment la lumière peut montrer différentes temporalités ?

Bio et CV :
Danseuse et chorégraphe, Elise Roy crée sa compagnie en 2018. Formée à la danse depuis l’âge de 5 ans, ce n’est que récemment qu’elle décide d’en faire son métier. En suivant ses études de sciences politiques et sociales à Paris elle découvre la danse contemporaine et se forme chez Micadanses, à la Ménagerie de verre et au CND de Pantin. A New York elle explore la danse contact et travaille avec un ancien membre de la Trisha Brown Comany, Lance Gries. En 2016, elle décide de professionnaliser sa pratique et danse pour plusieurs compagnies. En 2018, elle monte la compagnie BANG !

Aller plus loin :
Teaser : https://bit.ly/2V5CFNY

 


Erick AUGUSTE et musiciens
Rien qu’une autre année

Voyage musical pour 4 musiciens et 1 voix
au coeur de l’oeuvre poétique de Mahmoud Darwich et Badr Châker as-Sayyâb

 

Au plateau D004 dit Grand Plateau
Les mercredi 19 et jeudi 20 juin à 20 h

 

Distribution : 
Erick Auguste : voix
Yassine Karoui : guitare
Youssef Boukella : basse
Abdeljalil Quadous : guitare et guembri
Ali Douga : batterie

Quelques mots sur le projet Rien qu’une autre année : 
Passion et urgence, « Rien qu’une autre année » est un voyage au coeur de l’oeuvre de Mahmoud DARWICH et de Badr Châker as-SAYYÂB. C’est une façon de raconter l’exil et l’enrichissement qu’il permet. La thématique centrale du travail d’Erick Auguste et de son équipe concerne l’exil. L’exil sous toutes ses formes : subi, voulu, économique, politique…etc. « Rien qu’une autre année » est la suite du travail d’Erick AUGUSTE qui se voue depuis une dizaine d’années à la poésie arabe contemporaine et particulièrement à celle de Mahmoud DARWICH. Il souhaite avec les apprentis régisseurs de La Filière appréhender ces questions : comment parler, raconter l’exil sur scène ? En sachant que l’exil n’est pas que négatif mais qu’il permet d’aller à la rencontre de l’autre et de s’enrichir de ses différences. Erick Auguste souhaite travailler en particulier la création lumière.

Bio et CV : 
Issu du théâtre, il est plongé depuis 12 ans dans la poésie arabe contemporaine. Au début des années 2000, il cherche quelque chose qui lui permette de répondre aux évènements tragiques de l’actualité en France, en Europe et dans le monde. C’est dans les textes de Marmoud Darwich, un poète palestinien, né en 1942 et mort en 2008 qu’il trouve une poésie porteuse de sens pour lui, mais aussi pour le public qu’il souhaite toucher ; les jeunes des cités de Seine-Saint-Denis, les jeunes des quartiers Nord de Marseille et la population en général. Il monte des spectacles en arabe et en français en collaboration avec des comédiens iraquiens, des comédiennes palestiniennes et marocaines sur de la musique arabe. Il prend ensuite conscience qu’il souhaite transmettre la poésie arabe aux gens qui ne parlent
pas la langue et décide de faire des spectacles exclusivement en français. Il se tourne également vers d’autres
courants musicaux, le blues, le rock ou le jazz dans une volonté de sortir des carcans, de sortir des ghettos. Il organise
alors plusieurs formations grâce à diverses rencontres notamment avec Yassine Karoui et Youssef Boukella.
.
Aller plus loin :
Voir un extrait : https://bit.ly/2J2u7WA

 


Benoît Poulain / Cie Du grain à moudre
De pierre et de thym

 Lecture du poème Ahmad al-Za’tar de M.Darwich et musique électroacoustique live
au coeur d’une installation visuelle et sonore

Au plateau E001 dit J. George
Les mercredi 19 et jeudi 20 juin à 18h

 

Distribution : 
Saïd Lamar : voix
Benoît Poulain : musique
Simon Denis : création vidéo et lumière en complicité avec les apprentis du CFA-SVA
Julien Reboux : conception sonore en complicité avec les apprentis du CFA-SVA

Vidéo : images captées par Nicolas Bras et Claire Lenormand lors de la résidence au Théâtre l’Echangeur
Production : Claire Lenormand
Partenaires : La Factorie, Maison de la Poésie de Normandie – Salle des Malassis, Ville de Bagnolet – Théâtre l’Echangeur – Association La Toupie, La Neuville-Chant-d’Oisel

Quelques mots sur le projet De pierre et de thym : 
Voyage immersif dans le poème de Mahmoud Darwich «Amar al-Za’tar » composé pendant la guerre civile libanaise dans lequel le héros représente les palestiniens du camp de Tall al-Za’tar (la colline du thym) qui furent massacrés par les milices chrétiennes libanaises. De pierre et de thym n’est pas une illustration d’un épisode historique à proprement parler mais un voyage au coeur de mythes et symboles de la mort puis de l’ascension et de l’éternel retour pour surmonter l’irrévocable. Ce spectacle souhaite provoquer sensations, émotions, réflexions au-delà de la narration. Lecture, musique lumière, vidéo et scénographie sont impliquées dans la fabrique d’une écoute attentive, quasi méditative. Sur scène, un petit train électrique équipé d’une caméra réalise un travelling le long d’un parcours sinueux d’une vingtaine de mètres de rails dans les méandres desquelles des amas de matières sont posés. Un décor imaginaire miniature fait de galets, pavés, plumes ou photos se dévoile lentement. Ce plan séquence accompagne la narration, en nourrit sa compréhension tantôt par des traductions du poème, tantôt par des images l’évoquant, qui sont projetées en temps réel et traitées en vidéo-mapping par le biais de deux vidéo-projecteurs. Avec les apprentis régisseurs de La Filière, Benoît Poulain et son équipe souhaitent creuser la piste de la lumière et de la vidéo en leur donnant un rapport au son.

Bio et CV : 
L’association Du grain à moudre a été créée en août 2016 par Benoît Poulain, luthier expérimental, musicien et compositeur depuis 15 ans. Il partage son temps entre la création d’instruments de musique et d’installations sonores, la création musicale et la transmission de ce savoir-faire auprès d’un large public : musiciens, communauté éducative, IRTS, IME, tout public…. Après une quinzaine d’années à travailler en région parisienne, il a récemment entrepris d’exporter son laboratoire sonore en Normandie pour porter plusieurs projets et notamment L’ouïe y es-tu? (exposition d’instruments de musique DIY), Toystroy (trio électro pour jouets et TV), De pierre et de thym (composition électroacoustique sur poésie arabe)… Pour ce projet, ses acolytes, Saïd Lamar, Simon Denis et Julien Reboux, sont des régisseurs et créateurs son et vidéo, passionnés par les univers musicaux et les paysages sonores ; à la fois techniciens et artistes et qui aiment brouiller les codes et les frontières de la scène…Deux d’entre eux ont été formés au CFPTS !

Aller plus loin :
Facebook : @Dugrainamoudre / Toystroy
Teaser: https://bit.ly/3016q6n

 


Florentin Fouch

 

Au plateau D004 dit Grand Plateau
Le mercredi 19 juin à 19h

 

Distribution : 
Florentin Fouch : voix, clavier

Quelques mots sur l’artiste et son projet :
Hip-hop à texte / chanson à flow – Florentin Fouch est un jacteur des temps modernes. Ce moulin à paroles nous souffle son amour des mots, en agitant la langue dans tous les sens. Il nous arrose de ce doux flow, qui fait pousser les champs lexicaux. Florentin Fouch est un obsédé textuel. Cet éternel romantique joue avec la langue et nous met dans sa poche. Il s’exprime dans un hip-hop à texte, ou une chanson à flow, mais aussi sur ses petits carnets où il partage ses « histoires de Fouch ». Ce charmeur jongle avec les mots, que ce soit à l’écrit, à l’oral ou même visuellement dans ses calligrammes. Florentin Fouch chante la fleur au fusain, et nous fait sourire en nous chatouillant de sa plume.

Aller plus loin :
https://www.florentinfouch.com/

 


Mira Cétii

 

Au plateau D006 dit Théâtre
Les mercredi 19 et jeudi 20 juin à 18h30

 

Distribution : 
Mira Cétii alias Aurore Reichert : guitare, voix et programmations.

Quelques mots sur le projet :
Mira Cétii c’est le nom d’une étoile. Avec deux « i » et deux poings sur les hanches c’est le nom de la chanteuse autrice et compositrice : Aurore Reichert. En solo elle entremêle sa voix, sa guitare électrique et ses machines pour nous emmener dans un monde lynchéen où la poésie côtoie l’absurde, où l’esprit rock se frotte aux balades oniriques. Une fois reliées, ses chansons créent des constellations où l’on croit reconnaître des astres nommés « Emilie Simon », « Camille », « Alain Bashung », mais chaque thème astral est unique, et dans le sien on distingue surtout le dessein de rallumer la petite poussière d’étoile qui se cache en nous.

Bio et CV : 
La chanteuse messine Aurore Reichert – en parallèle de ses collaborations en tant qu’autrice-compositrice-interprète (Alifair), choriste (Jo Cimatti) ou bassiste (18.56) – s’est créé un monde fait de chansons à tiroirs où se cachent des bûches philosophes et autre bestiaire fantastique. Sous le pseudo « Mira Cétii » qui confirme son inspiration puisée (entre autres) dans les mystères du ciel, elle distille depuis 2015 ses morceaux à travers un triptyque nommé « Ce que les étoiles commettent » .Après « Orion » puis « Persée »,  son 3ème EP « Cetus » est sorti fin 2018. Seule ou accompagnée par Simon Poncet (batterie), c’est avec sa guitare et ses machines que Mira Cétii dévoile des textes tirés à deux épingles entre le ciel (pour le surréalisme) et la terre (pour l’engagement) portés par une musique aux nuances pop, psyché et rock.

Aller plus loin :
https://miracetii.fr/
https://miracetii.bandcamp.com
https://www.facebook.com/miracetiimusic/
http://www.youtube.com/c/MiraCetiiMusiic

 


Gabrielle Jeanselme

 

 

Au plateau D004 dit Grand Plateau
Le jeudi 20 juin à 19h00

 

Distribution : 
Gabrielle Jeanselme : voix, clavier

Quelques mots sur le projet :
Chanteuse de jazz et pianiste auteure compositrice, Gabrielle Jeanselme se livre à travers des récits sinueux, des paysages de rêves et de cauchemars. Polyphonie narrative et soliloques susurrés, elle s’aventure dans un dédale d’harmonies et de murmures samplés. Dans son premier EP, « Les Saisons », Gabrielle expérimente une nouvelle voie d’écriture : transposer en musique le procédé du courant de conscience de Virginia Woolf.

Bio et CV : 
Gabrielle Jeanselme est chanteuse, pianiste et concertiste. Elle a suivi ses études au conservatoire de Paris, auprès de Sara Lazarus pour le chant jazz, et Philippe Baudoin pour le piano jazz. Elle a également été formée au piano classique au Conservatoire de Lyon et au Conservatoire de Lausanne avec Gabriella Torma et Jean-François Antonioli, et la composition auprès de Stephane Delplace. Ses compositions mêlent orchestration classique, harmonies jazz, et éléments électro.

Aller plus loin :
https://soundcloud.com/gabrielle-jeanselme/
https://bit.ly/2LpqBHH

 


La Manufacture Chanson
Un lieu dédié  

 

La Manufacture Chanson est une société coopérative d’artistes au service des artistes de la chanson.
Elle s’engage au quotidien dans la formation, l’accompagnement, la professionnalisation, le développement de projet, la création, la diffusion, l’action culturelle…

Une palette complète d’actions ou dispositifs sont à la disposition des artistes et de leur entourage professionnel : Formation professionnelle, formation loisirs, accompagnement personnalisé, Master Class, Concert, Résidences, Création, Insertion professionnelle d’artiste, professionnalisation, Développement de carrière, Développement de projet, scènes ouvertes, Rencontres professionnelles, Action artistique et culturelle, location de salles.

Cette palette permet aux artistes de développer leurs projets et explorer l’ensemble des disciplines de la chanson : la voix, la scène, l’écriture, la composition, la structuration professionnelle… « Notre truc, c’est la chanson et tout ce qui tourne autour : la voix, la scène, l’écriture, la musique et tant de choses encore… Certains pensent qu’il suffit d’ouvrir la bouche, de souffler en faisant vibrer quelques résonateurs… Nous, nous sommes sûrs qu’il faut ouvrir grand son coeur et surtout, avoir quelque chose à dire.

Depuis 1983, notre ambition est de proposer un lieu dédié à la chanson. La chanson sous toutes ses formes, quelle que soit son origine, sa langue ou son style. Les artistes s’y rencontrent, s’y exercent, ils y cultivent leur créativité, ils y partagent leur passion et leurs savoirs. Nous souhaitons qu’ils se sentent bien dans ce lieu, qu’ils prennent le temps d’essayer, de se tromper et de chercher au plus profond d’eux-mêmes leurs mots justes, leurs propres notes, leur propre expression. Alors, encore et toujours, Laissez-vous chanter !… « 

Pour la deuxième fois, la Manufacture Chanson nous propose 4 des artistes associés, à découvrir d’urgence si vous ne les connaissez pas ! Merci à Olenka Witjas et à Stephane Riva pour leur implication et ce beau partenariat, qui ouvre des perspectives…et aussi à Tristan Haspala, Fabienne Cornu, Allyssia Legierski.

Aller plus loin :

www.manufacturechanson.org

 


 

Le CFPTS et le CFA-SVA

 

Le CFPTS, Centre de Formation Professionnelle aux Techniques du Spectacle, dirigé par Patrick Ferrier, est l’organisme de formation dont la profession s’est dotée, depuis 1974, pour apporter les bréponses pédagogiques les plus adaptées aux besoins de formation des personnels techniques du spectacle vivant. Il s’inscrit dans le champ de la formation continue et propose plus de 100 stages par an, de courte, moyenne ou longue durée. Ces modules favorisent la professionnalisation ou accompagnent le développement des compétences dans huit domaines de formation : direction technique/Régie, Administration, Plateau, Lumière, Son, Vidéo, Décor/Accessoires, Prévention des risques.

Par ailleurs, le CFPTS répond près de 100 fois par an à des besoins spécifiques d’entreprises en leur proposant des formations « à la carte ». La recette du CFPTS ? Toujours la même : des professionnels en activité passionnés par la transmission de savoirs.

Avant tout, le CFPTS est force de proposition pour la formation des professionnels, intermittents ou permanents des entreprises du secteur. Mais Le CFPTS est aussi un lieu de réflexion, un pôle de recherche et un organisme émetteur d’idées et un organisme certificateur, en dialogue permanent et en réseau avec ses interlocuteurs.

Le CFPTS est le partenaire pédagogique spectacle vivant du CFASVA Le CFASVA,

Centre de Formation des Apprentis du Spectacle Vivant et de l’Audiovisuel, propose neuf formations (cinq en spectacle vivant et quatre en audiovisuel) en partenariat avec les
prestataires pédagogiques les plus prestigieux du secteur : le CFPTS pour ses formations en spectacle vivant et l’Ina pour ses formations en audiovisuel. Le CFASVA dispense aux jeunes sous contrat d’apprentissage cinq formations aux métiers de régisseur plateau, régisseur lumière, régisseur son, technicien lumière et administrateur de réseaux scéniques.

L’apprentissage est une voie d’excellence vers l’insertion professionnelle, particulièrement dans les métiers du spectacle vivant où l’expérience sur le terrain est irremplaçable. C’est autour de cette philosophie que le CFPTS, partenaire pédagogique du CFASVA pour le champ du spectacle vivant, organise son action en la matière.

Une démarche confortée chaque année par le fait que tous les apprentis passés par le CFASVA s’insèrent dans la vie professionnelle dans l’année suivant leur formation.

En 2018, La Filière – Centre national de formation devient la nouvelle identité commune au CFPTS et au CFASVA. Loin d’être une simple évolution esthétique, cette mue a pour ambition de traduire l’identité profonde des deux établissements et d’en renforcer la visibilité.

C’est la fusion de l’ambition et de la vocation de ces deux centres : un rayonnement national et international, une activité qui répond à tous les parcours, à tous les besoins : depuis la formation initiale jusqu’à la reconversion professionnelle, en passant par tous les types de qualifications et de perfectionnement, une assise institutionnelle forte, une offre de formation transversale : nouveaux domaines, nouveaux publics, une ingénierie pédagogique exigeante et adaptable, une vocation à construire un dialogue fertile avec l’artistique..

 

Aller plus loin :

www.cfpts.com

wwww.cfa-sva.com

 

Catégorie : Actualités
Partage FacebookPartage TwitterPartage Email
Commentaires